Blog
All-in-one Frankenstein of a software
La solution? C'est inévitable — quelqu'un va vous proposer une idée brillante pour dilapider le temps et les ressources de votre entreprise — l'installation d'un nouveau serveur, ou l'installation d'une solution tout-en-un (à charge pour vous de développer ce qui fait défaut, à partir de rien). C'est ce que vous vouliez, après tout, n'est-ce pas? Le problème est que vous allez finir avec un site web Frankenstein, monstrueusement lourd, qui coûte une fortune et se révèle finalement peu pratique. Comment éviter cela?

Don't do it!

  1. Ne partez pas de zéro. Un système web développé rien que pour vous, pour répondre spécifiquement à vos besoins du moment, peut facilement se révéler dispendieux, ineffectif, voire... Et si vous deviez rapidement réajuster vos besoins en profondeur ? Et si votre clientèle évoluait ?
  2. Ne construisez pas de fonctionnalités mort-nées. Parmi les choses les plus hideuses qui se puissent trouver sur le web, rien de tel, par exemple, qu'un forum sans discussions, ou des news remontant à 2001, ou bien encore un intranet qui tourne avec zéro utilisateurs.
  3. Ne faites pas confiance aux solutions tout-en-un. Un outil qui traite UN problème est un bon outil, un outil ciblé. Un outil qui prétend traiter tous vos problèmes ne répond à aucun objectif précis, donc ne résout rien.
  4. N'automatisez pas tout. Vous prévoyez de vendre 50 articles depuis votre boutique en ligne ? Vous n'avez donc pas forcément besoin de cette application professionnelle de gestion des stocks en ligne que vous venez d'acheter. Dommage.

Comment faire alors?

  1. Lancez vous. Un peu de souplesse dans vos besoins vous épargnera du temps et de l'argent. Construisez votre boutique en ligne avec Shopify, votre site web avec Voog, votre blog avec Wordpress, votre intranet avec Basecamp. Ce sont des outils simples et efficaces, qui s'adressent à des besoins ciblés. Et ils sont tout de suite opérationnels.
    Instead of all-in-one software combine the best
  2. Etoffez votre site web. Même si le coeur de votre vitrine web n'embrasse pas tous les aspects de votre activité réelle, il est facile d'accroître votre impact en utilisant des services gratuits (ou presque) et libres de droits. Vous pouvez ajouter des galeries depuis Flickr, des fonctionnalités de recherche par Google, un agenda-planning depuis BookFresh. Préférez une variété de bons outils à un outil généraliste, souvent médiocre. Vous pouvez aussi envoyer vos Newsletters avec CampaignMonitor, et vos documents peuvent être conservés au moyen de GoogleDocs.
  3. Gardez contact avec la réalité, n'essayez pas de la réinventer. Etendez et développez votre site en continu, c'est préférable à a) le laisser dépérir ou b) essayer de construire le site parfait d'un seul coup d'un seul. Vous finissez par recevoir 30 e-mails de demande de renseignements par jour ? Il est maintenant temps d'envisager la construction d'un forum. Vous avez du neuf à annoncer un peu plus souvent qu'une fois l'an ? Parfait, vous pouvez maintenant ajouter une section "News" à votre site.
  4. Privilégiez l'humain. Dans un certain sens, l'automatisation est inévitable. Mais pour débuter, mieux vaut s'entourer de vraies personnes. Vous verrez alors plus clairement ce qui vaudra d'être automatisé. L'assistance de vraies personnes, voire leur soutien amical, vous apportera probablement plus que toute forme d'assistance informatisée, et vous permettra plus sûrement de fidéliser votre clientèle. N'ayez recours à l'automatisation que quand votre "main d'oeuvre" finit par être débordée.

D'autres conseils pour créer un remarquable site web

A l'origine, je devais commettre le présent article au mois de mai, mais j'ai préféré différer sa publication aux plus calmes mois d'été.

Traduction par Marc F.
About the author

Tõnu Runnel

Tõnu a lancé sa première agence web en 1998, lorsqu’il était encore au lycée. Spécialisé dans le domaine de la conception, Tõnu est responsable non seulement de l'entreprise mais également de la gestion des produits.
comments powered by Disqus