Blog
Nous avons abondamment discuté de ce thème dans un de mes précédents articles, Rédiger du contenu. Alors passons sur les bases — la nécessité de créer des contenus intéressants, d'être lisible, de bien figurer dans les recherches par moteurs. Parlons plutôt ici de la façon de susciter l'attention. Quelles sont les choses que vous pouvez mettre en oeuvre sans avoir à dépenser tout votre argent?

Où sont vos clients?

  1. Dans la vraie vie. Avant d'envisager votre positionnement sur le web, pensez à ce que sont et ce que font vos clients potentiels dans la vraie vie. Les publicités en extérieur sont très chères, alors soyez vous même votre propre publicité. Prenez la parole dans des salons professionnels, donnez des conférences ou des cours, devenez celui que les media contactent quand quelque chose se passe dans votre profession.
    Equilibrez vos sources de trafic

  2. Les moteurs de recherche. Souvent les gens se tournent vers Google, plus souvent qu'ils n'appellent leurs parents, parfois. Jusqu'à 50% du trafic des plus grands sites proviennent des moteurs de recherche. Les gens cherchent des réponses, constamment. Dans les résultats de recherche, 90% des liens cliqués par les internautes sont situés dans les 5 premières réponses. Alors vous devez être le meilleur résultat de recherche possible. Il est inutile d'ajouter quoi que ce soit. L'optimisation est le maître mot de l'accroissement du trafic d'un site. Il y a des tonnes de ressources à exploiter. Copyblogger en est une.
  3. Sites spécialisés. A chaque domaine professionnel que vous puissiez envisager correspondent des forums, des blogs et des sites d'opinions. Quelques-uns sont assez populaires, d'ailleurs. Faites-y connaître votre entreprise/ vos produits, ou bien devenez un commentateur régulier sur ces forums, par exemple. Vous pouvez découvrir les sites les plus populaires par domaine sur Alexa ou Compete.
  4. Les media sociaux. Même vos véritables voisins sont sur Facebook, LinkedIn ou Twitter. Parmi les sujets de discussion et de partage sur ces plateformes, il y a certainement votre métier. Mais les sites sociaux reposent avant tout sur le bouche-à-oreille. Difficile de gagner en envergure en partant de rien. Concentrez vos efforts sur les trois premiers points que nous venons de citer. Le bouche-à-oreille se fera de lui-même.

Qu'est-ce qui va retenir leur attention?

En plus de votre présence dans les catégories mentionnées ci-dessus, ce sont principalement votre travail acharné, votre honnêteté et votre engagement qui feront la différence. Plus le renom de votre entreprise, entre autres vertus qui ne s'achètent pas. Et il y a aussi quelques astuces, pour accélérer le processus.
  1. Suscitez l'échange de liens. Faites un blog avec des titres accrocheurs, des bons mots, des listes, des top10, des graphiques illustratifs, un bon design. De bon goût et pas indigeste. Que demander de plus.
  2. Rédigez des lettres d'information. Aussi importante que le recrutement de nouveaux visiteurs, la fidélisation des anciens. Invitez-les à vous laisser leur adresse e-mail, de façon à ce que vous puissiez les tenir au courant de votre actualité.
  3. Faites campagne. Utilisez votre budget publicitaire dans le cadre d'un concours doté de 5 iPhones, par exemple, et faites passer le mot sur Twitter. Vous pouvez être certain que des liens vers votre site vont circuler par milliards et générer autant de clics sur votre site :) Une partie d'entre eux reviendra à coup sûr si vous faites bien les choses.
En fin de compte, ne perdez pas de vue qu'il est extrêmement facile d'aller dans la direction opposée et de voir votre trafic diminuer — simplement en discontinuant votre travail pour gagner l'attention des visiteurs.

Autres articles pour vous aider à créer un site web remarquable:

Traduction par Marc F.
About the author

Tõnu Runnel

Tõnu a lancé sa première agence web en 1998, lorsqu’il était encore au lycée. Spécialisé dans le domaine des conceptions, Tõnu est responsable non seulement de l'entreprise mais également de la gestion des produits.
comments powered by Disqus